Accès adhérents

Activité comme débat de normes & transformations sociales

Billets chronologiques

Les billets chronologiques nous ouvrent à l’actualité. Bien des choses se passent dans le monde du travail qui valent la peine d’être connues des personnes qui s’y intéressent. Cette rubrique peut être alimentée par tous les adhérents ; elle est ouverte à tous les visiteurs du site. Pour accéder aux archives de l’ancien blog : ARCHIVES

Accueil du site > Espaces d’échanges > Billets chronologiques

Retours sur le café toulousain du 26 mai

mercredi 24 juin 2015 RAGAZZI

Lors du café de mai, dans l’arrière salle du café « Le Saint Sernin », nous avons discuté la notion de compétence. A partir de la présentation introductive de Jacques Rollin, Cadre dans le domaine des Ressources Humaines chez Orange, nous avons proposé de cibler la thématique de réflexion suivante : "Porter son regard sur l’activité, une invitation à reconsidérer la notion de compétence"

Pour l’introduction de la question, le document ci-joint a été distribué en précisant qu’il était primordial de ne pas perdre de vue que la compétence se déploie entre trois pôles.

  • Le premier qui renvoie à la maitrise des savoirs et des connaissances conceptuelles. Il faut à ce pôle essayer de neutraliser le circonstanciel…
  • Le second se situe dans un rapport au temps. Il y a toujours quelque chose qui est de l’ordre de l’immersion dans l’historique des situations particulières.
  • Le troisième est en rapport avec quelque chose de l’ordre des valeurs. Toute situation de travail est une rencontre de valeurs.

Sans entrer dans le détail des six ingrédients, qu’Yves Schwartz propose pour aborder dans « un exercice nécessaire une question insoluble », il a lancé la discussion par une demande. Pouvez-vous m’aider à mieux comprendre pourquoi dans l’usage social de la notion de compétence aujourd’hui, il y a comme un rideau qui est tiré entre la compétence qu’on évalue, qu’on quantifie, qu’on met sous indicateur et ce qui est au cœur de la compétence : l’activité dans des débats de normes ? Très rapidement la discussion s’est engagée dans une grande écoute entre les personnes. On s’est interrogé sur la « paresse » qui abandonnait la réflexion critique devant les systèmes de gestion ; on s’est interrogé sur les dérives manipulatoires permises par le flou de cette notion ; on s’est interrogé sur le sens de cette phrase exprimée par une personne au cours de sa formation : « Si je comprends bien la compétence, c’est être capable de se démerder avec le réel »

Vers 20 heures, nous étions loin d’avoir épuisé le sujet. Mais nous avions tous pu entendre l’expression de points de vue, d’anecdotes… qui pouvaient nous donner de nouvelles idées. Ne vient-on pas au café pour se changer les idées ?

Il était, alors, temps de quitter la salle tout en se donnant rendez-vous pour le 16 juin. Ce café abordera : "Savoirs médicaux et savoirs sur l’expérience humaine des corps » après une introduction d’Yves Schwartz

Texte : "Porter son regard sur l’activité, une invitation à reconsidérer la notion de compétence", Extrait de l’intervention d’Yves Schwartz au séminaire du Club CRIN sur « Entreprises et compétences : le sens des évolutions » (1999)

Word - 56.5 ko

Télécharger

Poster un commentaire

4821 Messages de forum